4 juin 2007

Facebook: mes conclusions...

Après quelques semaines à m'amuser avec Facebook, je me suis fait une bonne idée des possibilités et des limites de ce service dans le domaine de l'éducation. Voici quelques réflexions:

  1. Personnellement, j'aime beaucoup Facebook. Le service m'a permis de retrouver de vieilles connaissances et de mieux connaître certains de mes amis. En plus, je peux y partager des photos et d'autres trucs et mes amis peuvent les commenter. C'est assez plaisant à utiliser et je m'amuse bien avec les gadgets et les quiz.
  2. Pas d'interface en français... Et plusieurs francophones conversent entre eux en anglais... ça me rappelle les corridors de l'école où j'enseigne; assimilation, quand tu nous tiens...
  3. Malgré que le format de Facebook serait très intéressant en milieu scolaire, les profiles peuvent contenir de l'information sensible à laquelle je préfère, en tant qu'enseignant, ne pas être exposé (photos, vidéos et autres...). C'est pourquoi je n'accepterais pas la demande d'un élève d'être mon ami sur Facebook. Peut-être y aurait-il lieu de créer un service du même type adapté pour le milieu scolaire, jumelé avec les adresses de courriel des élèves fournis par le Ministère. Donc, pas de Facebook avec mes élèves, je ne trouve pas que ce serait professionnel.
  4. Je crois que c'est un outil qui pourrait s'avérer très intéressant pour le partage entre collègues, bien que d'autres options plus ouvertes (wikis, cybercarnets, etc.) soient disponibles. Ainsi, à moins qu'un lecteur de ce blogue ne me coupe l'herbe sous le pied (allez-y, je n'en serai pas froissé, je n'ai pas beaucoup de temps ces jours-ci!), je crois bien que je vais créer un groupe Facebook pour les enseignants de français et un autre pour les enseignants passionnés des nouvelles technologies. On verra bien ce qui se passera!
  5. Enfin, je reviens sur le fait qu'il est important de connaître Facebook et les autres services similaires afin de pouvoir éduquer nos jeunes sur les enjeux de tels sites. J'entends souvent les enseignants dire que les élèves en connaissent beaucoup plus qu'eux sur les technologies, surtout en ce qui a trait à l'Internet. C'est vrai, la plupart du temps, mais là n'est pas la question. S'ils ont les connaissances et les moyens d'utiliser Internet pour trouver, "remixer", créer, publier et partager du contenu, ils ont rarement conscience des enjeux éthiques, légaux, personnels et sociaux de le faire. C'est là que les adultes doivent intervenir, et pas besoin de connaissances ni d'habiletés en informatique pour le faire. Après tout, je n'ai jamais consommé de drogues (à part le café...) et ça ne m'empêche pas d'éduquer mes élèves sur le sujet...

Donc, pour usage personnel et entre collègues, Facebook me semble excellent! Pour usage avec les élèves, très peu pour moi.

5 commentaires:

Gary Kenny a dit...

Tes billets à propos de FaceBook sont très pertinent. Je travaille sur un billet à propos des logiciels sociaux et réseaux sociaux. Je vais probablement le publier ce soir ou demain. Je vais citer tes articles à propose de FaceBook.

Mathieu a dit...

Je suis ravi que mes billets te plaisent et que tu puisses t'en servir pour ton article! :)

Gary Kenny a dit...

Suite à ton commentaire sur mon cybercarnet, j'utilise aussi Bloglines, sauf qu'il est incorporé dans ma page Netvibes. Netvibes te permet de te créer différents modules (pour sites avec flux RSS) et de voir les changements sur ces pages, à partir de ta page Netvibes... Voici une image de mon Netvibes. Cela pourras te donner un aperçu.

http://www.ipernity.com/doc/gary/90648

Missmath a dit...

Je suis également étonnée de constater combien de conservations entre francophones se déroulent en anglais sur Facebook. Et si je suis bien d'accord avec les conclusions présentées, nous divergeons d'opinion sur la troisième. Oh, je comprends vos raisons, mais oserai-je vous citer et écrire qu'il ne faut dévoiler sur internet que ce que l'on montrerait devant une salle comble ? Et je ne vous raconte pas tout ce que je découvre sur mes élèves en regardant leurs photos... Car contrairement à vous, je crois qu'il faut ouvrir la porte aux élèves sur Facebook et garder les informations trop personnelles pour les privilégiés qui, après le spectacle, pourront quitter la salle pour les voir avec vous dans votre loge.

ConseilsMarketing.fr a dit...

Salut,

Pour info je viens de publier un dossier sur Facebook "Quel usage professionnel pour Facebook ?", et j'ai cité ton article dans la partie sur les témoignages d'utilisation de Facebook.

Ce dossier a donc pour but:
- De vous expliquer pourquoi s'inscrire sur Facebook est intéressant pour vous.
- De vous donner 15 usages professionnels de Facebook pour développer votre activité
- De vous présenter 30 applications incontournables à utiliser sur Facebook.
- De vous mettre en garde sur les limites et les erreurs à ne pas commettre sur Facebook

Tu peux consulter le dossier complet sur http://conseilsenmarketing.blogspot.com/2007/09/quel-usage-professionnel-pour-facebook.html

Cdlt

Fred
www.conseilsmarketing.fr